La taille douce des arbustes d’ornement se résume à quelques conseils généraux : on ne coupe que des branches de faible section, pas plus de 3 cm à 5 cm de diamètre (pour des sections plus grandes répartir les coupes sur plusieurs années), on garde un tire-sève lorsque l’on taille une branche et on n’enlève pas plus de 10% du feuillage par an. Le but recherché est plutôt d’entretenir une forme.

 

La taille ne peut se faire qu’après la floraison, sachant que les arbres et arbustes à floraison estivale, se taillent de préférence en fin d’hiver et ceux à floraison printanière, en début d’été. Néanmoins, une taille douce peut se pratiquer toute l’année sauf en période de gel, de montée de sève ou de floraison, le bois mort par contre s’enlève toute l’année. A chacun d’observer son arbre et de reconnaître ces périodes.

 

Etant adepte d’une taille de transparence, qui est une technique parmi d’autres, je recherche le respect de la forme naturelle d’un arbre en mettant en valeur sa structure (tronc, ramure) plutôt que vouloir tailler un arbre dans une forme artificielle. Ces contraintes conduisent à peu tailler chaque an et à étaler sur plusieurs années les interventions décidées. Ce qui prime c’est la santé de l’arbre.

 

Une taille en transparence permet de voir à travers l’arbre et d’améliorer ainsi la perspective sur le jardin. Elle laisse la possibilité de faire pousser des plantes au pied des arbustes car la lumière atteint le sol.

Quelques exemples :

Gauche

camelia01-2012

Camélia en 2012

 

camelia01-2015

Camélia en 2015

***************************************************

 

camelia02-2012

Camélia en 2012

 

camélia02-2015

le même en 2015

***************************************************

 

laurier-2012

Laurier en 2012

 

laurier-2015

le même en 2015

Vous pouvez regarder d'autre tailles d'arbustes dans l'album photo jardinage