La taille en vert des fruitiers et je parlerai plus spécialement des pommiers est d’une importance particulière.

 

Après la taille d’hiver destinée à restructurer l’arbre pour la fructification ; les fleurs, les feuilles puis les fruits commencent à apparaitre.

 

La taille en vert consiste à raccourcir légèrement les branches porteuses de fruits. En effet, chaque année les rameaux s’allongent et selon la dominance apicale qui veut que la sève se dirige vers le bout des branches et vers le haut, les bourgeons à fruits ont tendance à s’installer à l’extrémité des branches. Au fil des ans, les fruits s’éloignent des charpentières, deviennent plus petits et plus difficiles à cueillir.

On va rechercher deux objectifs : rapprocher les organes fructifères de la charpentière afin que la sève nourrisse les futurs fruits et faire en sorte que la lumière pénètre à l’intérieur de l’arbre. Si le rameau partant d’une charpentière a 14 feuilles ou plus, rabattez le à 7 feuilles.

 

La taille en vert est une taille douce que l’on effectue entre fin mai et fin juillet.

 

On raccourcit les rameaux mais on laisse quelques feuilles au-dessus du dernier bouquet de fleurs ou fruits car la sève élaborée par la photosynthèse (sève descendante) est nécessaire à la fructification et aux racines qui elles produisent de la sève brute (sève ascendante).

 

Lorsque le bouton à fleurs s'est développé, qu’il a fleuri, que les fruits sont formés, il est recommandé de ne laisser qu'un seul ou deux fruits par bouquet.

Vous supprimez les fruits en trop lorsqu'ils atteignent la grosseur d'une grosse cerise, dans bien des cas l'arbre lui-même ne garde que 1 ou 2 fruits par bouquet, attendez que les fruits atteignent la grosseur désirée.

Le petit rameau qui part du bouquet: il faut le tailler à 2 feuilles au-dessus du bouquet de fruits lorsqu'il atteint 4 à 6 feuilles.

pommier-01

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chez les pommiers se sont les branches horizontales qui partent à fruits, les verticales donnant plutôt du « bois ». Dans le but d’obtenir des fruits, on peut arquer les branches à l’aide de poids oi de fils tendus depuis le sol.