Le mois de jThe 9-Hiveranvier est souvent le plus froid de l’année et il est donc souvent difficile de remuer la terre endurcie. Les végétaux se reposent tranquillement tout en luttant contre les gelées nocturnes et matinales. On se dit, il n’y a rien à faire pour entretenir son jardin.

Ce n’est pas tout à fait exact, il arrive que nous ayons de belles journées ensoleillées et certains travaux sont même spécifiques à l’hiver. Un jardin se doit d’être entretenu, n’oublions pas qu’il est l’écrin de la maison, de même qu’un balcon ou une terrasse peuvent agrémenter la perspective d’une pièce agencée avec goût.

 Le billet du jour concerne le comportement étrange du pommier. Vous avez sans doute remarqué qu’un pommier est un arbre capricieux : Il donne beaucoup de pommes une année sur deux !

 Cela vient de son mode de pousse, une année il fabrique des bourgeons à fruits et l’on a des pommes, l’année suivante il fabrique des yeux à bois et on a des branches nouvelles.

 Il est possible de l’inciter à donner beaucoup de fruits tous les ans. C’est le but de la taille hivernale qui se pratique à partir de janvier dans les régions qui ne craignent pas le gel et qui s’étale jusqu’en mars.

 La technique est simple : si vous voyez un bourgeon rond et joufflu, c’est un bourgeon à fruits ne taillez pas la branche en dessous.

 The 9-Oeil fleur

Si la tige ne comporte que des petits yeux collés contre la branche : comptez 3 yeux depuis le départ de la tige et coupez au-dessus. On appelle cette taille, la taille « trigemme ».

 The 9-oeil bois

 

The 9-Trigemme

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Attention, soyez léger dans la taille et ne retirez qu’un cinquième maximum de ramure. Dans la taille douce, il vaut mieux étaler sur plusieurs années les grandes interventions. De plus on ne coupe que des petites tiges, ne pas couper de branches supérieures à 3 cm de diamètre sans une excellente raison (par exemple : maladie).

 

Cette technique est applicable aux poiriers, bonne récolte l’automne prochain.

The 9-Pommier